[Reportage] La mystérieuse Percée du Vin jaune 2016

Carte du Jura - vfr3.png

1000 kilomètres nous séparaient de Lons-le-Saunier dans le Jura, où se déroulait  du 6 au 7 février  2016 la 20ème Percée du Vin Jaune.

Parcourir 2000 km aller-retour pour assister à deux jours de manifestation autour d’un vin mystérieux ? Oui, cela peut paraître en effet bien curieux, mais cet article à pour but de percer ce mystère en vous racontant le week-end extraordinaire que nous avons passé dans le Jura !

C’est avec la presse, par le biais de l’agence de relation presse lyonnaise Rouge Granit, que nous avons participé à la Percée du Vin Jaune, plus grande fête vinicole de France (60 000 visiteurs, 700 bénévoles, 70 vignerons), et que nous avons eu la chance de découvrir les produits franc-comtois dans les meilleures conditions imaginables.

Au programme : un banquet démesuré nourri de traditions, une dégustation millimétrée animée par 3 Meilleurs Ouvriers de France (MOF), une vente aux enchères chargée d’histoire, des caveaux secrets pris d’assaut, un dîner traditionnel encadré par de grands vignerons et une cérémonie bénie par Bacchus.

Jour 1 – 20h : Le magistral Banquet de la filière viticole

1.png

Juste le temps de poser pied à terre après 10h de route, nous rejoignons le groupe de journalistes et d’experts qui couvrent l’événement grâce à l’agence Rouge Granit. Direction le Gymnase de Lons-le-Saunier où se déroule le Banquet de la Filière viti-vinicole.

Ce banquet a pour but de rassembler les professionnels de la filière mais aussi les « partenaires », comprenez ici les banquiers, et d’introniser des personnalités publiques et politiques, qui veilleront au rayonnement des Vins du Jura. Bon soyons honnêtes, au delà de ça, cela permet à beaucoup de vignerons et d’amis de se retrouver autour d’un bon gueuleton et de nombreux flacons !


Jour 1 – 20h15 : Des découvertes œnologiques parfaitement guidées

DSC_9625.png

Autour de nous à table : un vigneron, une collaboratrice de l’agence de relation presse, un journaliste de l’Huma, un critique de la RVF (Revue des Vins de France).

Philippe Noir, vigneron à Poligny, sera notre capitaine pour cette traversée. Il nous fait voguer sur des flots de Chardonnay, de Savagnin, de Trousseau, de Poulsart et de Pinot Noir…

Vins « floraux » ou vins « tradition puissants », ouillés ou non (classiques ou oxydés), avec ou sans barrique, mono-cépages ou assemblages. C’est un tout nouvel univers qui s’ouvre à nous, rendu bien plus compréhensible grâce aux accords mets-vins et aux explications de Philippe.


Jour 1 – 20h30 : Le cortège des Ambassadeurs des Vins Jaunes

3

700 personnes, 2 défilés, 11 discours, 5 intronisations, 12 356 applaudissements, 1245 bouteilles.

Le dîner, d’ailleurs très savoureux, est rythmé par quelques temps forts, comme l’entrée remarquée des Ambassadeurs des Vin Jaunes et leur relique. Il s’agit d’un robinet géant, agrandissement de celui qui servira à la mise en perce dont nous vous parlerons plus tard.


Jour 1 – 20h32 : Un nouveau Président pour quatre appellations

DSC_9611

Chaque année un nouveau Président est élu. Il est cette année encadré par les deux derniers Présidents qui sont des femmes ! Le Président doit obligatoirement être viticulteur dans une des 4 AOC Jurassienne (Côte du Jura, Arbois, Château-Chalon et l’Etoile).

Chaque année, une commune différente est choisie pour accueillir la fête de la Percée du Vin Jaune, multipliant souvent la population par 100 l’instant d’un week-end. L’accueil de cette fête est un réel enjeu car toutes les communes ne peuvent et/ou ne veulent pas voir défiler 60 000 personnes dans leurs rues durant 2 jours.


 

Jour 1 – 20h45 : Une intronisation dans les règles de l’art

4.png

Un autre temps fort très attendu, est celui de l’intronisation des nouveaux Ambassadeurs des Vins Jaunes, environ sept par an. Ce sont des vignerons mais surtout des personnages publics et politiques, qui ont prouvé, et largement communiqué leur intérêt pour les Vins du Jura à l’extérieur du vignoble.


 

Jour 1 – 20h50 : La Bible anglaise sur les vins du Jura

jura-wine-book-cover-front-small.jpg

Nous avons rencontré Wink Lorch et son compagnon Bret Jones, à notre arrivée à l’hôtel. Lui est passionné de vin et possédait entre autre un bar à vin à Londres. Elle est anglaise et écrivaine, spécialiste des vins de Savoie et du Jura.

C’est une fois montée sur scène, que nous apprîmes qu’elle était l’auteur d’une véritable Bible : « JURA WINE with local food and travel tips ».  Premier livre dédié au vignoble du Jura et écrit en anglais, cet ouvrage est le témoignage d’une passion sincère qui entraîna Wink 10 ans durant, chez tous les vignerons Jurassiens.

Wink Lorch rassemble dans cet ouvrage anecdotes et informations jusque là rarement couchées sur le papier. Vous pourrez y trouver les détails techniques indispensables (appellations, cépages, terroirs, méthodes de fabrication), l’histoire des Vins du Jura, une incroyable description de la plupart des vignobles de la région, des conseils d’accords mets-vin et une myriade d’adresses à ne pas manquer.

Nous  devons vous avouer que nous avons du consulter à plusieurs reprises l’exemplaire de Jura Wine que Wink nous a offert et dédicacé, lors de l’écriture de cet article, pour vérifier l’exactitude de certaines données.

Vous pouvez trouver cet ouvrage indispensable sur www.winetravelmedia.com, livré dans le monde entier, et beaucoup d’info sur le site de Wink jurawine.co.uk.


Jour 2 – 10h00 : Trois hommes d’exception pour une dégustation

11.png

Ce matin, trois Meilleurs Ouvriers de France nous accueillent en salle de presse pour une dégustation d’exception (de gauche à droite) :

  • Philippe Troussard, Meilleur Ouvrier de France Sommelier 2015
  • Edouard Hirsinger, Meilleur Ouvrier de France Confiseur 1996
  • Marc Janin, Meilleur Ouvrier de France Fromager 2015

Les trois hommes se connaissent visiblement très bien. Ils ont l’habitude de travailler ensemble sur les plus prestigieuses manifestations gastronomiques franc-comtoises. C’est avec une facilité déconcertante qu’ils ont préparé cette dégustation à distance. Vous observerez l’audace et la montée en puissance millimétrée des alliances.

La dégustation fait l’objet d’un article plus détaillé, que vous retrouverez ici.


Jour 2 – 10h15 : Dégustation vin – fromage, par Philippe Troussard et Marc Janin

6.png

Les règles du jeu énoncées par les MOF sont claires. « Pour apprécier pleinement un accord mets-vins, il faut d’abord goûter la nourriture, puis attendre quelques instants et porter le verre à ses lèvres. Seulement ensuite on allie les deux. Cela permet de prendre conscience de l’apport de chacune des forces en présence. »

Sur une petite ardoise, se trouvent alignés 5 fromages de Franche-Comté, prêts à être dégustés avec les vins du Jura sélectionnés par le Sommelier (de droite à gauche sur la photo) :

  • Charolais AOP, accompagné d’un Savagnin ouillé
  • Morbier AOP et Chardonnay ouillé en fût de chêne
  • Chaource AOP et Crémant du Jura millésimé
  • Mont d’Or AOP et Chardonnay sous voile
  • Comté AOP et Château-Chalon

 

Jour 2 – 11h : Dégustation vin – chocolat, par Philippe Troussard et Edouard Hirsinger

DSC_9813

Les accords vin-chocolat sont maintenant relativement connus et pratiqués. Nous avons tous eu la chance d’observer la magie qui opère entre un gâteau au chocolat noir et un vin rouge fruité un peu âgé, ou mieux, des vins doux naturels tels le Porto millésimé ou Tawny pour le Portugal, et le Maury, le Rivesaltes et le Banyuls pour la France !

Ce matin, dans le Jura, on oublie tout ce qu’on connaît et on laisse les deux MOF réciter leur gamme :

  • Ganache réglisse avec un Poulsard (cépage rouge).
  • Sotolon (noix et curry) puis Ganache poivre vert associé à un Château-Chalon (Vin Jaune).
  • Carré Albius (ganache vanille) puis Ganache Rhum AOC et pâte de banane à la fève de Tonka avec un Vin de Paille.
  • Ganache cannelle et Macvin rosé.

 

Jour 2 – 12h00 : La Percée du Vin Jaune en fête

DSC_9942

Maintenant notre palais initié à quelques produits franc-comtois, nous décidons de nous jeter dans le grand bain de la Percée du Vin Jaune avec nos amis blogueurs et critiques culinaires.

La Percée du Vin Jaune est la plus grosse fête viticole française avec plus de 60 000 personnes attendues, 700 bénévoles mobilisés, 60 vignerons exposants, une quarantaine de groupes de musique dans les rues et beaucoup, beaucoup de verres consommés.
Dès l’ouverture de la fête à 12h, l’atmosphère, déjà chaleureuse, s’électrise. Ce sont des familles, des couples et des groupes d’amis de tous âges, qui ondulent langoureusement dans le dédale de rues de Lons-le-Saunier.


 

Jour 2 – 14h00 : Une fête viticole à plusieurs facettes

DSC_9912

La fête Jurassienne est organisée toute l’année par des bénévoles, à peine la précédente Percée clôturée. Les rues vivent au rythme de dizaines de groupes de musique et sont nourries par les stands des associations, mettant à disposition leurs bénévoles pour l’organisation.

Les animations que nous avons adorées : la visite des caveaux, le concours de cuisine étudiant et professionnel, le concours de sommellerie et la vente aux enchères de vieux millésimes !


 

Jour 2 – 15h00 : Les sombres caveaux révèlent leurs trésors jaunes

DSC_9961.png

La dégustation de quelques flacons se mérite… Après 20 minutes d’attente, nous rentrons difficilement dans la cave saturée. C’est dans cette atmosphère sombre que nous retrouvons notre ami Philippe Noir, qui s’était improvisé sommelier pour nous la veille au banquet de la filière.


 

Jour 2 – 17h00 : La Percée du Vin Jaune, une fête humaine

DSC_9929.png

A 17h, les nombreuses escales aux caveaux de vignerons grisent les visages et les démarches… Oui, c’est une fête sincère, dans les sourires et dans les verres.


 

Jour 3 – 10h00 : Des sourires face au déluge

IMG_20160207_103120.png

Ce matin les regards sont inquiets… Non , personne n’a abusé du Vin Jaune hier soir… C’est le temps. Un véritable déluge s’abat sur Lons-le Saunier pour la Cérémonie de mise en Perce du Vin Jaune qui a sagement attendu pendant plus de 6 ans.

Dans la salle de presse, nous choisissons la bonne humeur, car après tout nous sommes venus pour cette célébration. Alors on enfile les ponchos, et on descend dans la rue participer à la fête !


Jour 3 – 11h00 : La Percée du vin jaune et son cortège

IMG_20160207_111024.png

La douceur lumineuse d’hier, à contre courant des saisons, s’assagit puis rentre pluvieusement dans les clous. Le nouveau président des ambassadeurs de la vingtième « Percée » et son cortège doré, fendent le ciel de parapluie au rythme des tambours frénétiques.

On sent toute l’énergie des badauds devenus spectateurs, qui n’a fait que s’intensifier depuis hier. Le déluge ajoute une tension anarchique à cette magnifique cérémonie.
Grelottant sous cette pluie glaciale, nous nous empressons de réchauffer nos carcasses autour d’un vin chaud…


Jour 3 – 17h00 : Après la pluie … un dernier regard sur la vigne

DSC_0088.png

60 000 âmes se déplacent l’instant d’un week-end pour célébrer la libération d’un nectar extraordinaire enfermé 6 ans et 3 mois dans des foudres muets, le Vin Jaune.

La Percée du Vin Jaune ne rassemble pas des hommes, mais des apôtres. Nous avons eu la chance de communier deux jours durant avec des vignerons, des journalistes et des experts qui nous ont permis de commencer à « Percer » le mystère du Vin Jaune.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s